Actualités, NEWS

« Justice pour Adama » : sa sœur Assa Traoré remercie les manifestants

Assa Traoré, grande-soeur d'Adama Traore

« Justice pour Adama » : sa sœur Assa Traoré remercie les manifestants

Mardi 2 juin, des milliers de personnes ont arpenté la capitale française pour demander justice pour Adama Traore. Police et médias parlent de 20 000 personnes à Paris, 80 000 pour Assa Traoré. Dans un long message publié sur sa page Instagram, la jeune femme de 35 ans remercie les manifestants. Appelant à mettre fin à « l’impunité policière » vue comme « un mal », Assa Traoré annonce que la famille Traore ne lâchera pas prise avant que justice soit rendue à Adama.

80 000 manifestants!
Votre nom rentre dans l’histoire.

A vous tous qui avez été présents hier à nos côtés en mémoire de ces hommes, de George Floyd à mon petit frère Adama, morts dans les mains des forces de l’ordre mais aussi pour tous ceux que la justice a abandonné en méprisant leurs droits, je vous remercie du fond du cœur.

Ce que nous avons accompli ensemble hier est inédit et historique. Car c’est notre combat à tous, issus de tous horizons que de rappeler la justice à son devoir. Certains tenteront de minimiser l’événement, de détourner l’attention, mais la vérité est qu’ils sont conscients de notre pouvoir à tous, réunis autour de ce combat plus grand que nous. Qui que nous soyons, d’où que nous venions, nous ne formions qu’un tendant vers un unique but. La justice doit s’appliquer à tous et pour tous. C’est un fait. Et nous ne la mendions pas, nous l’exigeons. Ce n’est pas un cadeau, c’est un droit absolu.

« L’impunité policière est un mal auquel nous devons mettre un terme. »

Personne ne le fera à notre place. Pour cela, il nous faut rester forts, nombreux et Unis. Le combat n’est pas terminé.
Cependant, hier nous avons fait un pas de plus vers un monde où le droit précieux à la vie n’est contestable pour personne.
Nul n’est inutile. La présence de chacun d’entre vous compte. Elle compte pour vous, pour votre famille, pour votre voisin, pour nous. Que vous soyez là en silence, que vous murmuriez ou que vous criiez, que vous soyez venus seuls ou en groupe, c’est l’addition de toutes vos forces individuelles qui décuple la notre. Sans vous, nous ne sommes rien.
Hier de nombreuses personnalités étaient présentes également. Ils n’ont pas seulement relayé sur les réseaux sociaux, ils ont marché avec nous, parmi nous, comme nous, en tant qu’individus soucieux des droits de chacun. Nous les remercions de mettre à profit leur visibilité pour faire connaître le combat, de se positionner sur cette question si éminemment politique et de savoir en même temps discrètement s’éclipser pour laisser place à cette noble cause que nous défendons.
Au nom de mon petit frère qui continue d’exister grâce à vous, je vous remercie infiniment. » @issa.traore_

Jeune Français d’origine malienne, Adama Traoré est mort le 19 juillet 2016 peu après son interpellation par les gendarmes. Depuis bientôt quatre ans, la famille d’Adama Traoré réclame justice. ©Dzaleu.com

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :