Actualités

Black lives matter ?

George Floyd, Afro-américain, tué en direct par un policier blanc au Minnesota (Etats-Unis) le 25 mai 2020

Black lives matter ?

Ce billet m’est inspiré par la situation sociale aux Etats-Unis. Il y a des moments où des mots ne suffisent pas, mais ça vaut toujours le coup de les mettre. Black lives matter oui est-ce suffisant ? Lorsque le même scénario se répète encore et encore, il faudrait revoir la donne de A à Z.

Et pour nous Africains, voilà encore une occasion aussi de réellement penser à ce mal qui mine nombre de nos sociétés : le tribalisme

Je suis camerounaise, depuis des années, j’assiste à des appels au meurtre de certaines composantes de mon pays au seul motif qu’elles sont de l’ethnie du président en exercice (SEM Paul Biya). Alors je dis à ce genre d’Africains que c’est se moquer de soi-même que d’être indigné par ce qui se passe aux États-Unis, mais chez soi, être adepte des théories tribales. C’est un mal pire car, si de par le monde le « Noir » est autant maltraité, c’est aussi parce qu’il est rattaché à l’Afrique inconsciemment ou consciemment. Que l’Afrique soit grande, capable de s’imposer, et chacun verra et vivra la différence.

Pour en revenir à la situation dramatique des Afro-américains, malgré toute la charge émotionnelle (bien légitime) qui accompagne cet énième meurtre, je me suis tout de même posée quelques questions : comment ce policier, se sachant et se voyant filmé, a pu rester 7 longues minutes à accomplir son acte meurtrier?

Sachant la force actuelle des réseaux sociaux et dont que son acte susciterait une onde de choc, pourquoi un tel acte. Était-ce voulu? Si oui, pourquoi? A qui profite une nouvelle flambée des conflits raciaux aux États-Unis?©Minsilizanga.com

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :