Actualités, NEWS

Nigeria : assouplissement des mesures contre le confinement

Muhammadu Buhari, prédident nigérian

Nigeria : assouplissement des mesures contre le confinement

Si le confinement a eu plus ou moins de succès en Europe, il en va autrement en Afrique. La principale raison reste la part importante du secteur informel dans l’activité économique. Dans certains pays comme le Cameroun, la tactique privilégiée dès le départ a été un refus du confinement total. A la place, le pays de Paul Biya a opté pour des mesures fortes de distanciation sociale et le port du masque obligatoire en public.

Dans d’autres comme le Nigeria ou l’Afrique du Sud, des régions ou villes ont été soumises à un confinement total, avec des conséquences graves. Au Nigeria, première économie du continent, des émeutes ont éclaté à Lagos sur la presqu’île de Lekki. Face à tous ces troubles et surtout du fait des conséquences du confinement sur l’économie, Abuja va assouplir les mesures.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

Abuja annonce un assouplissement progressif du confinement

Au Nigeria, les mégapoles de Lagos, Abuja et Ogun sont totalement confinés depuis le 30 mars, impactant plus de 20 millions de personnes. Dans un discours retransmis lundi 27 avril à la télévision, Muhammadu Buhari a annoncé que le confinement est prolongé jusqu’au 4 mai. Au départ, il devait s’achever le 30 avril. Toutefois, le président nigérian a annoncé des mesures d’assouplissement pour garantir le bon fonctionnement de l’économie.

Masque obligatoire et couvre-feu nocturnes à venir au Nigeria

Mais, permettre la poursuite de l’activité économique ne doit pas toutefois remettre en cause les mesures de protection sanitaires, a aussi dit le président nigérian. Parmi elles, l’établissement d’un couvre-feu nocturne et le port des masques faciaux obligatoires sur le plan national. Ce couvre-feu serait effectif sur toute l’étendue du Nigeria, de 20h00 à 06h00 du matin. De même, le gouvernement interdira les déplacements non essentiels de voyageurs entre Etats. Quant aux rassemblements sociaux et religieux, ils restent interdits. ©Dzaleu.comCarl L.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :