Actualités, NEWS

Guillaume Soro écope de 20 ans de prison par contumace

Guillaume Soro, ex-chef rebelle, ex-Premier ministre, ex-Président de l'AN ivoirienne

Guillaume Soro écope de 20 ans de prison par contumace, mais maintient sa candidature à la présidentielle ivoirienne

Côte d’Ivoire : le procès de Guillaume Soro a eu hier en son absence. L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne est condamné à 20 ans de prison ferme. Il est aussi condamné à payer une amende de 4,5 milliards de FCFA.

Guillaume Soro, en exil en France depuis son retour manqué à Abidjan en décembre 2019, est sur le coup d’un mandat d’arrêt délivré par la justice ivoirienne. Guillaume Soro est accusé de tentative d’atteinte à la sûreté de l’état et à l’intégrité du territoire. Il est aussi poursuivi pour recel, détournement de denier public et blanchiment d’argent.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

La Côte d’Ivoire rejette publiquement la décision de la cour africaine des droits de l’Homme

C’est aussi ce qu’on retient de ce procès. L’ancien chef rebelle des Forces Nouvelles et ex-Premier ministre bénéficiait en effet d’un avis favorable de la Cour Africaine des droits de l’Homme. Il y a quelques jours, cette cour avait demandé la suspension du mandat d’arrêt contre Guillaume Soro.

La cour africaine des droits de l’Homme avait aussi demandé la remise en liberté de 19 proches et partisans de Guillaume Soro, eux aussi arrêtés décembre dernier. La cour africaine motivait sa décision par un souci d’apaisement politique. Le pouvoir d’Alassane Ouattara vient de lui opposer publiquement une fin de non-recevoir.

Guillaume Soro déclare rester candidat à la prochaine présidentielle ivoirienne malgré sa condamnation

Hier en réaction à son procès et condamnation par contumace, Guillaume Soro a réagi sur ses réseaux sociaux. L’ex-chef rebelle et enfant chouchou de Ouattara a réaffirmé sa candidature à la présidentielle id’octobre 2020.

« Je demeure candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Et je la gagnerai par la grâce de Dieu. Seul le peuple souverain décidera » a-t-il publié sur Twitter.

Guillaume Soro réfute aussi les accusations de recel de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux prononcées par le tribunal correctionnel d’Abidjan. ©Dzaleu.comCarl L.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :