Actualités, NEWS

Cameroun : les auteurs de l’attentat de Galim neutralisés

Armée camerounaise - BIR (Bataillon d’intervention rapide)

Cameroun : les auteurs de l’attentat de Galim neutralisés

Le 7 mars, veille de la Journée de la Femme, l’Ouest du Cameroun était touché par un attentat terrorisme attribué aux séparatistes. Ces derniers renvoient à la mouvance terroriste ambazonienne qui sévit depuis plus de trois ans dans les régions anglophones du pays. C’était la première fois qu’une attaque d’une telle ampleur, touchait la partie francophone.

Côté bilan, 4 militaires et un civil tué ainsi que de nombreux blessés

En ligne, les Camerounais avaient été choqués par des vidéos de personnes se présentant comme ambazoniens, bouteilles de bière à la main et se félicitant de ce massacre. Selon une information donnée par le site de la Cameroon Radio Television ce jeudi 19 mars, l’armée camerounaise a neutralisé les auteurs de l’attentat de Galim.

Une dizaine de camps appartenant aux séparatistes détruits, des armes saisis et mort du pseudo « général action man »

Présenté comme la tête pensante de l’attentat, le pseudo général séparatiste est tombé lors d’une opération spéciale de l’armée ans la division Ngoketunjia de la région du Nord-Ouest. Exit, le « général action man » ainsi qu’une vingtaine de ses compagnons, selon l’article de la CRTV News.

Parmi les différents articles saisis, des « fusils et munitions, équipements militaires, drapeaux du groupe séparatiste », peut-on lire. Ces prises « ont été présentés au commandant de la 5e région militaire, le général de brigade Nka Valere et le commandant de la 5e région de gendarmerie, le général de brigade Divine Eko Gwesse à Bangourain » dans le département du Noun. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :