Actualités, NEWS

France : Le ministre de l’Education rassure sur la continuité pédagogique

Région francilienne (Ile de France)

France : Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer rassure sur la continuité pédagogique malgré la fermeture de toutes les écoles et universités dès lundi 16 mars

Le ministre s’est exprimé jeudi soir, après l’allocution d’Emmanuel Macron. Estimant que la crise actuelle était « la plus grande crise sanitaire que la France ait connue en un siècle », le président français a annoncé des mesures fortes. Toutefois, pas d’évocation du stade 3. Parmi ces mesures, la fermeture jusqu’à nouvel ordre des crèches, écoles, collèges, lycées et universités.

Selon Jean-Michel Blanquer, la continuité pédagogique va continuer grâce au numérique

Le ministre de l’Education nationale a déclaré que la fermeture des écoles, avait été prise en accord avec le conseil scientifique mis en place. D’après lui, cette mesure tient compte du réel. Se voulant aussi rassurant que le président, le ministre estime que l’Education nationale a mis en place une continuité pédagogique afin qu’ »aucun élève ne reste au bord du chemin. »

« La France a des atouts en matière d’enseignement à distance », pour le ministre de l’Education nationale

Évoquant le CNED et les environnements numériques des collèges et lycées notamment, Jean-Michel Blanquer est confiant sur la continuité administrative et pédagogique que vont permettre les dispositifs de « classes à la maison » et classes virtuelles.

« La période qui s’ouvre n’est pas une période où les enfants ne doivent pas travailler », a dit le ministre. Pour lui,  « Le travail évolue » simplement pour tenir compte de la situation. Citant les professeurs des zones où les classes sont fermées, il estime que l’expérience est plutôt concluante, grâce notamment à l’engagement du corps enseignant.

Et pour les zones peu couvertes en équipement numérique ?

« Nous sommes autant capables d’accompagner les élèves qui n’ont pas d’équipement informatique », a annoncé le ministre. « 50% des solutions vont être proposés en collaborations avec les mairies et collectivités locales », a-t-il continué.

Un service minimum sera mis en place pour les enfants du personnel enseignant, qui sera très sollicité. A ce stade, pas de report ou annulation des concours et examens, a enfin annoncé le ministre.©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :