Actualités, NEWS

Néocolonialisme – Pour Kemi Seba, les exactions contre les activistes africains ont un effet au final bénéfique

Néocolonialisme – Pour Kemi Seba, les exactions contre les activistes africains ont un effet au final bénéfique

Pour L’activiste Kemi SEBA, expulsé du Burkina Faso samedi 30 octobre 2021, toutes les exactions sur sa personne attirent l’attention sur le combat et au final contribuent malgré elles, a éveiller les consciences.

Alors qu’il devait participer le 30 octobre à une marche au Burkina Faso contre le « double jeu » de la force militaire française au Sahel, Kémi Séba a été interpellé vendredi 29, puis expulsé au Bénin.

Mais le militant panafricaniste franco-béninois estime que cette « fâcheuse circonstance » donne plus d’écho à son combat contre le « néocolonialisme ».

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

« Chaque fois que l’oligarchie française nous arrête via ses valets locaux, cela ne fait que grandir le sentiment de colère vis-à-vis des autorités françaises. Même si le prix à payer est douloureux et lourd pour nous, cela est très constructif, car ça ne fait que contribuer à l’éveil des consciences et au réveil citoyen en Afrique francophone », a déclaré le président de l’ONG « Urgences panafricaines. »

Kemi Seba s’exprimait dans les colonnes du média russe Sputnik. Il continue :

« Dans ce jeu d’échecs politique, les autorités des pays du Sahel s’y prennent mal avec nous parce chaque fois qu’elles nous persécutent, elles ne font que nous donner encore plus de crédit auprès des populations. Les arrestations et expulsions n’affectent absolument pas notre combat, elles constituent une victoire symbolique sur le néocolonialisme. »

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :