Actualités, NEWS

Maroc : le pays impose un pass sanitaire sans possibilité de test négatif

Depuis le 21 octobre, il faut un pass sanitaire pour entrer dans les bâtiments administratifs, les hammams et gymnases. Mais aussi les restaurants et hôtels, magasins et les salles de sport. Les sites touristiques sont aussi concernés.

Pour les voyageurs, le pass sanitaire est désormais exigé pour quitter le Maroc. Le document est aussi demandé pour circuler entre les préfectures et les provinces.

Problème, le Maroc n’accepte pas de tests négatifs. Pour avoir un pass sanitaire, il faut avoir fait au moins une première dose de vaccin. Une mesure coercitive extrême qui a fait courir de nombreux Marocains vers les centres de vaccination.

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

.

Un pass sanitaire sans exemptions

« Annoncé trois jours avant son entrée en vigueur, le pass ne prend pas en compte les tests négatifs et les certificats de rétablissement », comme le rapporte Russia Today France.

Le Maroc est le premier pays du Maghreb à imposer un pass sanitaire à ses citoyens. La veille de son arrivée, le Maroc a suspendu jusqu’à nouvel ordre tous les vols à destination et en provenance de certains pays européens.

Il s’agit du Royaume-Uni, de l’Allemagne et des Pays-Bas. Rabat justifie ce durcissement par la volonté de protéger ses citoyens. le Maroc ne veut pas aussi faire baisser son activité touristique qui repart lentement à la hausse.©Dzaleu.com – Pacôme K.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :