Amour, Premium, RELATIONS

Le mariage chez les Fangs du Woleu-Ntem (Gabon)

Le mariage chez les Fangs du Woleu-Ntem (Gabon)

Infosplusgabon – Le mariage chez les Fangs du Woleu-Ntem, nord du Gabon, est un acte sacré célébré en trois épisodes et qui mobilise des centaines de personnes venues de toute part pour célébrer cet acte social établi entre les familles des deux conjoints.


L’Ethnie Fang est la plus importante au Gabon et la polygamie y est naturellement pratiquée. Le mariage débute par les présentations ou fiançailles suivies par la remise de la dot et enfin l’étape de l’acheminement de l’épouse par ses parents dans sa nouvelle famille.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Le contrat de mariage chez les Fang

« [Il] concerne 4 clans (deux pour chaque famille) et il obéit à des obligations réciproques à savoir le respect , la solidarité, l’entretien etc.

L’objectif de la présentation est de connaître l’homme au sein de sa belle-famille et d’autoriser sa future épouse à aller vivre chez lui.

Ce premier pas trouvé très insignifiant chez certaines familles est capital dans beaucoup de familles du Grand nord du Gabon, est tout de même indispensable lorsque le futur époux n’est pas encore prêt pour la remise de la dot et qu’on souhaite vivre sous le même toit avec sa fiancée.

Lorsque l’homme informe sa famille de son intention de mariage, le responsable de la famille réunit le clan pour l’informer de la date des fiançailles et tout ceci après concertation dans le cadre familial et acceptation des parents les plus proches.

La date fixée, le clan du futur époux se réunit et chacun apporte un présent tel que lime, hache, pipe, machette, houe, boissons, argent, tissu, tabac, etc. Dès que le rendez-vous est pris chez la famille de la future épouse, certains membres de la famille du mari se rend chez ceux de la femme où le chef de la famille prend la parole pour souhaiter la bienvenue aux arrivants et pour leur demander la raison de leur visite.

La réponse lui est donnée en retour par le représentant du clan de l’homme qui doit avoir une maîtrise correcte des tournures de la langue Fang, notamment, et mettre en exergue sa sagesse et ses qualités d’orateur. ©Infosplusgabon
Photo d’illustration : Touch By Rhim

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :