fbpx
DZALEU SHOP : Produits à la une sur la Boutique de Dzaleu.com
Culture

Joséphine Baker : une galerie en son honneur au Théâtre du Châtelet (Paris)

Black icons : Josephine Baker

Share this post

Joséphine Baker : une galerie en son honneur au Théâtre du Châtelet (Paris)

Le Théâtre du Châtelet à Paris était fermé depuis plus de deux ans pour rénovation. Sa réouverture officielle a eu lieu ce vendredi 13 septembre.

Des salons rebaptisés en hommage à des figures féminines emblématiques de la scène parisienne comme Joséphine Baker ou Juliette Gréco

Ouvert en 1862 ans, le Théâtre du Châtelet va avoir 157 ans cette année. Sa rénovation, artistique et technique, aura coûté un peu plus de 31 millions d’Euros. Les femmes sont mises à l’honneur dans la nouvelle présentation de l’ancien théâtre impérial, avec pas moins de quatre salons renommés en souvenir de quatre artistes féminines qui ont marqué la scène parisienne.

DZALEU.COM : African Lifestyle magazine - Black icons : Josephine Baker
DZALEU.COM : African Lifestyle magazine – Black icons : Josephine Baker

Ainsi, l’Afro-américaine Joséphine Baker, qui a entretenu un lien fort avec Paris et la France, a une galerie en son nom. L’ancienne Galerie Adami devient en effet la Galerie Joséphine Baker. Le Salon des Glaces devient le Salon Juliette Greco, le Salon Wagner devient le Salon Nadia et Lili Boulanger et le nom de la chanteuse Barbara est donné à l’ex-Salon Debussy.

Josephine Baker, de la misère du Missouri au succès parisien

Née le 3 juin 1906 à Saint-Louis (Missouri, États-Unis), Freda Josephine McDonald dit « Joséphine Baker » était une artiste plurielle, naviguant entre chant, danse et cinéma. Connue aussi pour avoir adopté plusieurs enfants de différentes nationalités, son nom reste lié au château des Milandes en Dordogne. L’Afro-américaine en avait acquis la propriété en 1937, alors âgée de 31 ans.

DZALEU.COM : African Lifestyle magazine - Black icons : Josephine Baker
DZALEU.COM : African Lifestyle magazine – Black icons : Josephine Baker

Meneuse de revue dans le Paris des Années Folles, engagée dans la résistance, elle est morte le 12 avril 1975 dans le 13ᵉ arrondissement de Paris.

Joséphine Baker était à la fois chanteuse, danseuse, actrice, meneuse de revue et participa à la résistante française durant le conflit mondial. La vie de cette femme, arrivée à Paris à l’âge de 19 ans pour faire sensation avec la « Revue nègre », continue à passionner les historiens. ©Dzaleu.com

Follow and like us
Shopping Beauté afro & bio
error

Vous aimez ce site? Alors parlez-en :)

%d blogueurs aiment cette page :
DZALEU SHOP : Produits à la une sur la Boutique de Dzaleu.com