Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : @dzaleumedia
Actualités, Culture, NEWS

Héritage colonial : Saint-Louis (Sénégal) va renommer les noms des rues

Senegal saint-Louis place faidherbe désormais Baya Ndar

Héritage colonial : Saint-Louis (Sénégal) va renommer les noms des rues

La ville au long passé colonial, va entamer une “décolonisation” de ses rues. Plusieurs sont en effet nommées en mémoire de nombreux colons. Il convient ici de rappeler que le Sénégal fut la porte d’entrée et fer de lance de la colonisation française en Afrique.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

Pour le maire Mansour Faye, cette débaptisation a une portée historique

Du fait de sa situation géostratégique, ce pays d’Afrique de l’Ouest fut le fleuron de l’empire colonial français dans l’ancienne AOF (Afrique Occidentale française).

Parmi les impérialistes français qui ont mené la colonisation du sénégal, figure le général Faidherbe. Celui-ci a plusieurs noms de rues dans le pays. A Saint-Louis, il existe une “place Faidherbe” et pour la mairie, cela doit être revu.

Le Conseil municipal de Saint-Louis a donc pris la résolution de débaptiser la place Faidherbe. Point névralgique de cette ville du Nord du sénégal, la place Faidherbe compte plusieurs monuments clés de la ville. Parmi eux, le palais du gouverneur et la cathédrale.

La place Faidherbe sera renommée en Wolof “Baya Ndar”

Une commission a été mise sur pied pour réfléchir au nouveau nom. “Nos grands-pères, nos grands-mère disaient : on va à la place Baya”, a déclaré le maire samedi dernier. “Baya” étant dérivé du mot “Bayaal”, qui veut dire “place publique” en Wolof.

“Ndar” est le nom original de la ville. Et c’est naturellement que le nom “Baya Ndar” (La grande place de la ville de Ndar), s’est imposé. La nouvelle place signifiera littéralement “La grande place de la Ville de Ndar.”

En début d’années, la statue de celui qui gouverna la Sénégambie d’une main de fer, a été déboulonnée. Mais, c’était pour rénovation, selon le conseil municipal. Pour le maire Mansour Faye, le sort qui lui est réservé sera vu ultérieurement. Pour l’édile, si les habitants de Saint-Louis veulent qu’elle soit remise à son emplacement ce sera le cas. Si non, elle pourrait quitter Baya Ndar où elle fut érigée en 1891.©Dzaleu.com – M.Z.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :
je-m-abonne-a-dzaleu-button