Grand angle, NEWS

Géopolitique – A quoi servent les bases militaires occidentales en Afrique?

Opération Barkhane armée française au Sahel (Mali)

Géopolitique – A quoi servent les bases militaires occidentales en Afrique?

L’Afrique est le continent qui aujourd’hui compte le plus de bases de l’UE-Otan, et qui dit Otan, dit Etats-Unis. Pour l’homme politique Banda Kani, voici les principales raisons de cet état de fait.

Les bases militaires occidentales sont implantées non pas pour des missions de paix (sinon l’insécurité n’existerait plus), mais en réalité pour :

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

1- se servir des drones américains pour tuer toute résistance africainesans avoir à envoyer des troupes au sol.

2- créer un pont vers les ressources africaines sous-couvert de missions de la paix.

3- décourager la Russie et la Chine qui elles aussi, lorgnent sur le marché des ressources premières.

Car, l’Occident ayant pour objectif de consolider un monopole historique de pillage des matières premières africaines, n’entend pas partager celui-ci sauf sous la contrainte.

Rejoignez-nous sur Telegram
Reinfo et société : @dzaleumedia 
Vidéos archives : @dzaleumediavideos
Styles de vie : @dzaleumag 
Langue Beti : @dzaleu_ekang
Longtemps en arrière-plan (derrière l’Otan), Washington veut aujourd’hui avoir un accès direct aux richesses africaines

N’ayant pas de passé colonial qui lui aurait permis d’avoir directement accès aux ressources africaines, Washington a conclu un deal non-dit avec la France. Cette dernière a ainsi été unilatéralement positionnée comme « porte-parole » de l’Afrique, d’où la Françafrique.

Mise par ses pairs occidentaux comme « gendarme » de l’Afrique, la France a longtemps activé cette carte, pour avoir une place de choix dans le conseil restreint des pays occidentaux qui jusqu’ici, dictaient leurs politiques au monde.

Mais aujourd’hui, du fait de la gestion calamiteuse faite par la France de cet « avantage » historique au détriment des Africains, les Etats-Unis ambitionnent dorénavant d’avoir un accès direct au continent africain et ses richesses.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

De même, les pays européens, unis en apparence, n’en connaissent pas moins des rivalités qui puisent aussi dans l’histoire. Exemple avec l’Allemagne, qui n’a jamais digéré d’avoir été chassée d’Afrique et ses richesses.

Face à une France gloutonne et de plus en plus rejetée sur le continent, ses pairs essayent malgré l’apparence d’unité, de tirer leurs marrons du feu.

Exemple le plus patent, le cas malien. Les Etats-Unis n’ont pas signé le communiqué signé de 14 pays de l’UE et le Canada pour menacer Bamako suite à l’arrivée des instructeurs russes.

Les véritables objectifs des bases militaires occidentales en Afrique (Banda Kani)

L’initiative historique africaine n’a jamais cessé

Pour un autre panafricaniste (Yamb Ntimba), la lutte entre les anciennes puissances coloniales, les Etats-Unis et le tandem Moscou/Pékin, crée une opportunité pour l’Afrique.

Lui aussi paneliste sur Afrique Media et DBS (autre chaîne panafricaine), il y voit une fenêtre d’ouverture afin que l’Afrique donne un coup d’accélérateur à son initiative historique.

Car ce continent n’a jamais cessé de se battre, comme le montre la longue lignée de résistants, la plupart d’ailleurs assassinés par l’Occident et sa complicité, comme Patrice Lumumba ou Sekou Touré. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :