fbpx
Actualités, NEWS

Football : La ligue 1 camerounaise reprend le 31 octobre

Football : La ligue 1 camerounaise reprend le 31 octobre, annonce le Général Pierre Semengue, son président  

Dans un communiqué daté du 12 octobre, Pierre Semengue annonce la reprise du championnat Elite One et Elite Two (première et deuxième divisions).  

Le président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun annonce aussi la tenue d’une assemblée générale extraordinaire de la ligue le 19 décembre 2020. Face aux démissions en cascade à la LCFP, cette AG extraordinaire aura pour mission de pourvoir aux postes vacants.  

Semaine dernière, trois présidents de clubs ont quitté le CA de la LCFP. Il s’agit des présidents de Dragon club de Yaoundé, Feutcheu FC de Bandjoun et Renaissance de Ngounou. Ils prennent ainsi fait et cause pour la Fédération Camerounaise de Football.  

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

La Fecafoot est en effet en froid avec la LCFP  

Le président de la Ligue camerounaise de football professionnel ne reconnaît pas les résolutions de la dernière assemblée générale de la Fecafoot. Pour lui, fédération nationale empiète sur les prérogatives de la LFPC.  

Principal point de discorde, la Fecafoot a, sur demande de membres démissionnaires du CA, de nommer Paul Mebizo’o comme secrétaire général de la LCFP. Une nomination faite contre l’avis du président en exercice de la LCFP. Aussi, le général Pierre Semengue a rejeté celle-ci.  

Pour le général Pierre Semengue, la Fecafoot dénie à la LFPC son autonomie dans le football camerounais. Or, statutairement parlant, la LFPC est autonome pour de concevoir et adopter ses textes. Plusieurs lois de la FIFA le reconnaissent en ce qui concerne les ligues nationales de football.  

Face à cet imbroglio, Narcisse Mouelle Kombi A Roko, le ministre des Sports et de l’Éducation physique, a tenté une médiation. Immédiatement, la FIFA par la voix de de son représentant, a mis le ministère en garde contre toute ingérence.  

À quelques mois du CHAN 2021 et à un an de la CAN 2022, c’est reparti pour du rififi dans le football camerounais. Derrière, une histoire de gros sous aussi, avec ce qui ressemble à une bataille pour le contrôle du football camerounais. Ce dernier est désormais plus connu pour les batailles juridiques de la Fecafoot que pour ses performances sur le terrain. Au grand dam des supporters camerounais. ©Dzaleu.com

Follow and like us
%d blogueurs aiment cette page :