fbpx
Actualités, NEWS

États-Unis : fin du programme spécial d’immigration Temporary Protected Status (TPS)

usa etats-unis map carte drapeau

États-Unis : fin du programme spécial d’immigration Temporary Protected Status (TPS)

300.000 personnes originaires d’Haïti, Nicaragua, Salvador et Soudan menacées d’expulsion. Parmi ces dernières, un peu plus de 700 Soudanais. Une plainte a été déposée par les intéressés, qui y voient une politique raciste de Donald Trump. En effet, depuis deux ans, son administration essaye de mettre fin au Temporary Protected Status.@Dzaleu.com

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

VOA – Un tribunal fédéral américain a autorisé lundi à l’administration Trump de mettre fin à un programme spécial d’immigration qui protégeait jusqu’ici des centaines de ressortissants soudanais aux États-Unis.

La Cour d’appel du 9e circuit a statué que le programme dénommé Temporary Protected Status (TPS) relève de la discrétion du pouvoir exécutif, et que, par conséquent, le président Donald Trump a l’autorité d’y mettre fin, comme il l’a annoncé pour quatre pays, dont le Soudan.

Le TPS est un programme humanitaire créé par le Congrès et géré par l’USCIS, une agence du ministère américain de la Sécurité intérieure (DHS). Il accorde, à titre temporaire, un statut légal aux étrangers dont les pays sont frappés par une catastrophe naturelle, une guerre ou d’autres calamités.

À l’heure actuelle, 1321 Africains figurent sur la liste du TPS, selon un rapport du gouvernement fédéral américain publié en juin. Il s’agit 454 Somaliens, 96 Sud-Soudanais et 771 Soudanais. La décision du tribunal de lundi n’affecte que les 771 ressortissants du Soudan.

C’est en 1997 que la protection TPS a été accordée aux Soudanais pour la première fois, sous la présidence de Bill Clinton. À l’époque, il s’agissait de leur garantir une terre d’accueil en raison d’une guerre civile qui faisait rage dans le pays. Le statut a été renouvelé 15 fois sous les présidents George W. Bush (républicain) et Barack Obama (démocrate). En 2017 l’administration Trump décide d’y mettre fin à compter de 2018. Source

DZALEU MAG - 01 - Spécial Beauté et Cuisine
Follow and like us
%d blogueurs aiment cette page :