Actualités, NEWS

Etats-Unis : Echec populaire pour le rallye du 18 septembre à Washington DC

Etats-Unis : Echec populaire pour le rallye du 18 septembre à Washington DC

Plus de peur que de mal pour la manifestation attendue à la capitale fédérale américaine. Elle devait être celle des pro-Trump, et les médias s’étaient largement faits l’écho des inquiétudes officielles. Le FBI avait renforcé la sécurité autour du Capitole, redoutant un 6 janvier bis.

En effet, à la lecture de la presse américaine, ce rallye était présenté comme celui de trumpistes susceptibles de verser dans la violence. Or, de ce côté, Trump lui-même avait recommandé à ses partisans de ne pas y aller. Mêmes alertes du côté des « soldats digitaux » américains, très présents sur les réseaux sociaux. Pour eux, ce rallye n’avait rien à voir avec Trump. Un « false flag » (faux drapeau), selon leurs différentes publications.

Leurs conseils semblent avoir été entendus, le rallye au vu des images, ressemble plus à un meeting presse-police. Elles sont loin de l’ambiance et de la verve populaire qu’on voit habituellement lors des rassemblements des partisans du 45e président américain. ©Dzaleu.com

Ci-après un article qui revient sur le rallye de Washington DC
Avertissement : article satirique

(Babylon Bee) – Le rassemblement du FBI à Washington se termine sans incident

WASHINGTON, D.C.—Le Federal Bureau of Investigation est déçu par la faible participation au rassemblement de D.C. organisé aujourd’hui pour les partisans de Trump.

Malgré tous les efforts du FBI pour attirer un groupe d’insurrectionnels MAGA en colère au Capitole ce week-end, seuls quelques centaines d’agents du FBI déguisés en insurgés MAGA se sont présentés.

« Ivermectine ! Obtenez votre ivermectine chaude et fraîche ICIII ! criait un agent vendant des comprimés d’ivermectine contrefaits d’une entreprise de fourniture de tracteurs. Malheureusement, il n’a fait que quelques ventes à quelques autres agents du FBI d’autres bureaux extérieurs qu’il n’a pas reconnus.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

« Salutations, amis partisans de Trump », a déclaré un autre agent. « Allons nous soulever contre le gouvernement, d’accord, les gars ? Peut-être kidnapper Gretchen Whitmer*? Qu’en dites-vous les garçons ? Dites : j’aime bien sûr le racisme ! » Il a ensuite été immédiatement abordé par trois autres agents du FBI qui l’ont traîné jusqu’à une camionnette banalisée.

Un autre agent de terrain a distribué des dépliants pour une « réunion pédophile satanique super secrète », mais était triste de constater qu’il n’y avait pas de preneurs, à l’exception d’une dame nommée Hillaria Clintonania.

« Mec, mettre autant de travail dans quelque chose, seulement pour le voir s’effondrer comme ça, ça fait un peu mal, tu sais ? » a déclaré l’agent Arlo Chitbag, qui avait organisé l’événement. « Personne ne semblait même intéressé par mon stand ‘Créez votre propre bombe à pipe’ ! »

Les agents du FBI découragés se détendront ce soir en espionnant les gens via leurs webcams avant d’assister à leur réunion mensuelle de pédophiles sataniques. Source : Babylon Bee

Traduction de ©Dzaleu.com

*Gretchen Whitmer est gouverneur démocrate du Michigan. Elle a été victime en octobre 2020 d’une tentative d’enlèvement déjouée par le FBI.

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :