NEWS

Donald Trump quitte la Screen Actors Guild tandis qu’Hollywood semble à l’arrêt

Donald Trump quitte la Screen Actors Guild tandis qu’Hollywood semble à l’arrêt  

Depuis la crise du Covid-19, le monde des stars semble lui aussi en mode bas régime. Les célébrités, habituellement disertes sur les thématiques à la une, s’expriment peu depuis la venue du coronavirus et les mesures ou évènements qui ont suivi.

Ce qui ne manque pas de nourrir les théories des uns et des autres. Hollywood est en effet souvent cité dans le discours ambiant sur la pédocriminalité. Pour certains, juste des thèses dites « complotistes ». Pour d’autres, des soupçons à ne pas rejeter d’un revers de main.  

C’est dans ce contexte qu’arrive la démission de Donald Trump de la SAG. Celle-ci devait statuer en commission disciplinaire sur Donald Trump, membre depuis 1989. Elle n’en aura pas l’occasion, car Donald Trump a quitté le syndicat.  

La SAG est le syndicat des acteurs de cinéma et de télévision aux États-Unis

Il regroupe plus de 160.000 membres. Fondée en 1933, elle est devenue SAG-AFTRA après sa fusion avec elle a fusionné avec l’American Federation of Television and Radio Artists (AFTRA) il y a huit ans.  

Mercredi 3 février, la SAG-AFTRA a estimé à une large majorité de ses membres que le 45e président américain avait violé les directives d’adhésion du syndicat. La SAG réagit ainsi à l’intrusion du Capitole le 6 janvier 2021. Les médias américains dans leur immense majorité, ont accusé les partisans de Trump de violence lors de ces évènements le jour de l’investiture de Biden.  

Dans une lettre devenue très vite virale, Donald Trump écrit à la directrice du AG sans mâcher ses mots

« Je vous écris aujourd’hui au sujet de la soi-disant audition du Comité de Discipline visant à révoquer mon adhésion à un syndicat. Qu’importe! », dit Donald Trump. Pour lui, l’action du syndicat est une vaine tentative pour attirer l’attention des médias, et détourner le regard de son « triste ».  

Outre son statut d’entrepreneur milliardaire, Donald Trump a fait des apparitions dans plusieurs productions, comme The Fresh Prince Of Bel Air ou The Apprentice. Il rappelle d’ailleurs aux dirigeants du SAG son apport financier à l’industrie du cinéma. Donald Trump poursuit sa charge, remettant en cause l’efficacité du SAG.  

« Votre organisation a fait peu pour ses membres, et rien pour moi – à part collecter les cotisations et promouvoir des politiques et des idées non américaines dangereuses – comme en témoignent vos taux de chômage massifs et les poursuites judiciaires d’acteurs célèbres, qui ont même enregistré une vidéo demandant: ‘Pourquoi le syndicat ne se bat-il pas pour moi? », écrit-il.  

Donald Trump voit en ces faits des « échecs politiques. » « Vos échecs disciplinaires sont encore plus flagrants », dit-il. « Je ne souhaite plus être associé à votre syndicat. En tant que tel, cette lettre est pour vous informer de ma démission immédiate du SAG-AFTRA. Vous n’avez rien fait pour moi », conclue le président américain. Réponse du SAG, un laconique « Merci. » ©Dzaleu.com – M.Z.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :