Actualités, Famille, RELATIONS

Covid-19 et passage des anticorps de la mère à l’enfant : Nick Karl (Pfizer) témoigne

Covid-19 et passage des anticorps de la mère à l’enfant : Nick Karl (Pfizer) témoigne

Nick Karl, scientifique employé par Pfizer, premier producteur du vaccin Covid utilisé en Occident, avait été enregistré à son insu par Project Veritas. Il révélait que l’immunité naturelle était meilleure que le vaccin de son employeur.

Dans cet autre extrait, Nick Karl, une des personnes exposées dans la 4ème vidéo de Project Veritas, revient sur les anticorps naturels. Dans la vidéo, il admet qu’ils sont « probablement meilleurs » que le vaccin de Pfizer.

Le scientifique parle ici de la façon dont les anticorps naturels passent « à travers le cordon ombilical » de la mère au fœtus durant la grossesse.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

« J’ai entendu dire que des femmes qui avaient des anticorps naturels donnent naissance à des bébés avec des anticorps naturels », dit la journaliste.

« La façon dont ça fonctionne est quand vous avez des anticorps IGG, qui sont un acteur clé dans le Covid. Vous les faites passer par le cordon ombilical. Donc soit vous obtenez des anticorps naturellement, soit vous êtes vaccinés et vous les faites passer », répond Nick Karl.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

Le vaccin de Pfizer ne marcherait pas chez certaines personnes

Karl Nick fait d’autres révélations dans un autre extrait vidéo. Il déclare à la journaliste de Project Veritas que le vaccin Pfizer « ne fonctionne tout simplement pas » chez certaines personnes.

« La première expérience que j’ai faite, cette personne a reçu le vaccin deux fois et n’a eu aucune réponse d’anticorps. Et je me suis dit, ‘Est-ce que cet échantillon a été mal étiqueté ?' »

D’après Nick Karl, son responsable chez Pfizer n’a pas pris la peine de découvrir pourquoi le vaccin ne marchait pas de façon identique chez tous les injectés.

A ses interrogations sur l’absence d’immunité chez le double vacciné, son supérieur a répondu :

« On s’en fout ! C’est juste que ça n’a pas marché ! (…)
Je ne me soucie pas de cet échantillon qui n’a pas fonctionné. »

« Il ne voulait pas que j’enquête davantage », dit Nick Karl.
Sa conclusion : « Je suppose qu’il y a un petit pourcentage [de gens] pour qui ça ne marche pas. »

Laboratoire fondé aux Etats-Unis en 1849, Pfizer a été impliqué dans le passé dans de nombreux scandales tels que celui des enfants vaccinés de force au Nigeria. Pfizer est actuellement dirigé par Albert Bourla. Le fabricant est avec Moderna, l’un des deux grands gagnants des vaccins choisis en Occident (Europe, Etats-Unis, Canada, Australie). ©Dzaleu.com – O.B.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :