Grand angle, NEWS

Cameroun – Quand Médecins Sans frontières aide à exfiltrer des terroristes, une question s’impose : qui se cache derrière ces ONG ?

Cameroun – Quand Médecins Sans frontières aide à exfiltrer des terroristes, une question s’impose : qui se cache derrière ces ONG ?

Dans un communiqué daté du 27 décembre, le ministère de la Défense camerounaise, dénonce les agissements criminels de MSF au Cameroun. Il faut dire que l’ONG n’est pas à son coup d’essai. Elle avait déjà été incriminée en 2019.

Un médecin de MSF est accusé d’avoir aidé à exfiltré un terroriste blessé après un accrochage avec l’armée camerounaise. Il s’agit du dénommé Kale Mayur Milan, médecin d’origine indienne représentant l’ONG dans un des départements d’une des régions d’expression anglophone du Cameroun. Cette zone, qui donne sur l’Atlantique par la voie maritime, est limitrophe entre autres, du Nigeria. Elle est en proie depuis 2016 à des agissements terroristes de groupes se réclamant sécessionnistes.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !
VIDEO :  
La nécessité d’avoir une vision globale des faits et de lier ce qui d’apparence ne saute pas yeux – ZOOM SUR LE CAMEROUN

Médecins sans frontières, une ONG déjà indexée au Cameroun

« Le Cas Médecin Sans Frontière, une récidive de trop », écrit Bertin Metsengue. Pour le columniste camerounais qui partage régulièrement ses analyses sur sa page Facebook :

« Le 07 Aout 2020, un membre de cette ONG était tué dans la région du Nord-Ouest. Elle fut néanmoins rappelée à l’ordre par le ministre camerounais de l’Intérieur et celui des Affaires Etrangères. Il lui a été demandé le respect de la neutralité dans ses opérations en zone de conflit.

Le 08 Décembre 2020, le gouverneur de la Région du Nord-Ouest signait une décision suspendant cette ONG de son territoire de commandement. En effet, les autorités locales de la Région avaient découvert que MSF n’accordait leur assistance qu’aux terroristes violents et pas aux autres civils et militaires. »

Rejoignez-nous sur Telegram
Reinfo et société : @dzaleumedia 
Vidéos archives : @dzaleumediavideos
Styles de vie : @dzaleumag 
Langue Beti : @dzaleu_ekang

« Qui se cache derrière ces ONG ? »

La question a le mérite d’être posée. Analyse de Bertin Metsengue :

« Les ONG internationales sont de véritables boulets dans les chaussures des Etats africains. Ce sont des entités qui apportent des projets sociaux louables à proposer aux Etats africains pour les aider à se développer. Curieusement, ces entités ont des modes de financement ambigus et parfois très peu traçables dans le fond. Ils ont des donateurs.

En clair c’est à partir de ces donateurs que s’élabore leur cahier de charges qui diffère d’un Etat à un autre. C’est ainsi qu’il se donne pour rôle de préparer l’opinion internationale à accepter la déstabilisation du pays d’accueil. Ils commencent par alerter l’opinion sur l’abus des droits de l’homme et les médias mensonges financés par les mêmes donateurs ‘bienfaiteurs’ relaient ces tissus de mensonges dans le monde entier.

Puis c’est le tour de la fameuse communauté internationale de prendre le relais en pondant des résolutions et des mises en garde basées sur des informations approximatives mais en toute connaissance de cause. C’est donc le moment pour les suppos endogènes de prendre le relais. Ces suppos sont généralement des personnalités à la morale douteuse, imbues et prétentieuses capables de vendre leur pays pour arriver au pouvoir. Ceux-ci se présentent comme des ‘interlocuteurs sérieux’ pour prendre la tête du pays. Puis les sanctions économiques qui vont par la suite asphyxier le pays et aboutir à une insurrection populaire. »

  • Dzaleu.com
Le communiqué du ministère de la défense camerounaise sur l’ONG MSF
je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :