Actualités, NEWS

Cameroun : pas d’obligation vaccinale, mais nouvelle campagne de vaccination dans l’administration en novembre

Cameroun : pas d’obligation vaccinale, mais nouvelle campagne de vaccination dans l’administration en novembre

Le ministère de la Santé du Cameroun récidive avec une vaste campagne gratuite de vaccination contre le Covid-19 visant les fonctionnaires actifs et ceux « admis à faire valoir leurs droits à la retraite. »

La campagne ira du 5 au 15 novembre pour les agents des services centraux, et du 17 au 30 novembre pour les services déconcentrés.

« La vaccination est à ce jour une arme essentielle dans la lutte contre le Covid-19 », peut-on lire dans cette note signée conjointement par Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique, et Joseph Le, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative du Cameroun.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Les équipes du ministère de la Santé vont être déployées au sein des départements ministériels et dans les régions selon un chronogramme à venir ultérieurement.

Pour les deux ministres qui invitent les agents publics à « adhérer massivement » à ces campagnes, elles permettront d’atteindre « une immunité collective. »

Le Cameroun, environ 27 millions d’habitants, dispose de protocoles de traitement. Le nombre de décès liés au Covid-19 dans le pays est de 1550 depuis le début de la pandémie.

Aucune obligation vaccinale dans la note ministérielle, encore moins dans la loi camerounaise alors que sur le terrain, certaines autorités font du zèle

C’est le cas dans la région de l’Est Cameroun, où le gouverneur en personne est allé de bureau en bureau, demander au personnel non vacciné de prendre la porte. Or, la vaccination contre le Covid-19 n’est pas obligatoire au Cameroun. Dans cette région pourtant, un carnet de vaccination ou un test négatif de moins de 72 heures est en principe exigé depuis le 11 octobre pour accéder aux édifices publics et parapublics, selon une mesure prise par le gouverneur Grégoire Mvongo.

.
.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

A la présidence de la République du Cameroun où une campagne a débuté le 11 octobre, un communiqué du secrétaire général Ferdinand Ngoh Ngoh, informe que l’accès à celle-ci sera bientôt interdit aux personnels non vaccinés

Côté chiffres liés à la vaccination, au 6 octobre 2021, 392 000 personnes environ avaient reçu une dose de vaccin, soit un peu moins de 1,2%. Ce chiffre baisse à 0,3% en ce qui concerne les personnes ayant reçu une double dose, 84 717. Ce qui porte le taux de couverture vaccinal de ce pays à moins de 1,5%.©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :