Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : @dzaleumedia
Actualités, NEWS

Cameroun : Les points forts du discours de Paul Biya

Paul Biya Bi Mvondo, Président de la République du Cameroun

Cameroun : Les points forts du discours de Paul Biya

“Ce soir à 20h, je m’adresse à la nation camerounaise dans un message en direct à la radio, la télévision et dans les médias sociaux.”

C’est par ces mots que le président de la République du Cameroun a confirmé l’heure de son allocution à la Nation. Très attendue, ce discours de fin d’année fait couler beaucoup d’encre sur la Toile camerounaise.

Dans l’ensemble, le président camerounais est resté égal à lui-même dans le ton : pondéré, diplomate. Parmi ces points forts, il commence par la crise du Covid-19, saluant le dévouement du monde médical notamment. “Il est trop tôt de tirer les leçons de ce douloureux épisode”, rappelle le président, qui a de nouveau appelé ses compatriotes à respecter les gestes barrière.

Autres sujets abordés par le discours de Paul Biya

La question de la sécurité du territoire, et surtout de son développement. parlant des menaces à l’Est et au Nord du Cameroun, Paul Biya parlera de bandits de grands chemins à l’Est, et pour Boko Haram, des raids isolés.

Pour le NoSo, le président estime que la liste des exactions et crimes est déjà longue, comme Kumba, “crime qui choque la conscience humaine et qui ne “restera pas impuni.”

Le président a aussi lancé un appel aux jeunes enrôlés dans les bandes armées. Il leur demande de sortir de brousse et rejoindre les DDR centers, les centres de réinsertion et réhabilitation.

Côté finances, il rappelle l’impact de la crise sanitaire, et des efforts entrepris par le gouvernement pour soutenir l’économie. Parmi les projets prioritaires, l’organisation du CHAN en janvier 2021 et de la CAN en 2022. Et aussi le développement des régions du NoSo. Tout ceci s’est traduit par une certaine érosion, mais en dépit des difficultés, l’économie camerounaise a conservé une certaine capacité de rebond. Pour le président Paul Biya, une “reprise est possible dans les mois à venir.”

“J’ai la conviction que nous pourrons atteindre nos objectifs, à condition que nous faisions les efforts nécessaires”, a déclaré le chef de l’Etat camerounais.

Pourquoi le discours de Paul Biya est-il si attendu

Du côté de l’opinion camerounaise, deux grandes tendances se dégageaient dans l’attente de ce discours. D’un côté, ceux qui espéraient un discours de rupture totale sur des sujets touchant à la souveraineté monétaire avec au centre, la question du Franc CFA. Pour les comprendre, le 26 décembre 2020 a été vécu avec enthousiasme par une large partie des Camerounais

Selon eux, ce jour est désormais historique dans l’histoire de leur pays, car il symbolisera à jamais, la fin effective des accords secrets que les nouveaux Etats post-coloniaux (dont le Cameroun) auraient été amenés à signer avec la France. En substance, ceux-ci en faisaient des Etats en théorie, mais en pratique, des sortes de sous-préfectures et départements français, donc pas de réelle indépendance. Dans cet article, retour sur les pro-rupture dans le ton, et les anti-triomphalistes. Par O.B. & M.Z.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :
je-m-abonne-a-dzaleu-button