Actualités, NEWS

Burkina-Faso : Un convoi de militaires français toujours bloqué par la population

Burkina-Faso : Un convoi de militaires français toujours bloqué par la population

Le peuple burkinabè réclame à présent le départ du président Kaboré, et des militaires français.

Ces revendications, déjà portées lors de la marche violemment réprimée de Bobo-Dioulasso fin octobre, ont pris de l’ampleur avec le massacre d’Inata.

« Kaya n’avait encore jamais vu ça. La ville est complètement bloquée. D’après plusieurs habitants, sur les routes de Ouagadougou à Kaya, et de Kaya à Dori, des bouchons s’étendent sur plus d’une vingtaine de kilomètres. Les particuliers, les véhicules de commerce sont complètement à l’arrêt. »

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

.

Bilan en hausse pour le massacre d’Inata dimanche 14 novembre

Les Burkinabè, choqués, apprennent aujourd’hui que leurs soldats étaient laissés à l’abandon. Qu’ils étaient obligés de s’adonner à la chasse pour marger, et qu’ils ne disposent pas du matériel de base pour se défendre.

Les Burkinabè sont d’autant plus en colère que pendant ce massacre, leur président était invité à Paris par Emmanuel Macron.

Le limogeage de deux hauts gradés par le président Roch Marc Christian Kaboré, n’a pas fait baisser la gronde.

Les hauts militaires limogés sont les commandants du groupement des forces du secteur Nord. Mais aussi celui de la première région de gendarmerie dont dépend Kaya.

En vidéos, la détermination des populations de Kaya, décidées à faire blocage au passage du convoi militaire français en partance pour le Niger.©Dzaleu.com

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :