BEAUTE, Corps

Blanchiment de la peau : le côté psychologique

Blanchiment de la peau : le côté psychologique

Source :
Minsililizanga.com

Nigeria, Afrique du Sud, Sénégal, Togo, Côte-d’Ivoire, Congo, Cameroun, etc., le blanchiment de la peau continue de se répandre, malgré les dangers de cette pratique.

Retour sur ces aspects dont on parle peu lorsqu’il s’agit du blanchiment de la peau 

Le blanchiment de la peau est très dangereux pour la santé. Même si les effets ne se voient pas, à terme, le corps finit par réagir à tous ces produits. L’Organisation mondiale de la Santé dans plusieurs rapports, a rappelé les dangers des produits éclaircissants. En cause, la présence dans leur composition de produits interdits comme le « mercure. »

Quels sont les conséquences du blanchiment ?

>Sur le plan esthétique  : teint non uniforme, coudes et phalanges plus sombres, boutons, mauvaise odeur…

>Sur la santé de la peau : irritations, allergies, cancer…

>Sur le système neurologique : ces produits chimiques pénètrent dans le sang. Ils peuvent atteindre le système neurologique, et causer à terme de grands dommages.

>Blanchiment, grossesse et allaitement : un produit comme le très toxique « methyl mercury » passe facilement de la mère au fœtus. Idem avec l’enfant qu’on allaite. Pour la femme enceinte, le « methyl mercury » peut affecter le système neurologique du fœtus, avec des risques avérés de déficiences mentales. ©Minsili ZANGA

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :