fbpx
DZALEU+MAG #01 - Spécial BEAUTÉ & Cuisine
BEAUTE, Cheveux

Beauté & argent : une taxe sur les perruques en Tanzanie

Hair wigs in Africa

Beau & argent : depuis juin, une taxe sur les perruques en Tanzanie

6 milliards de dollars, c’est ce que les Africaines dépensent en faux cheveux (tissages, extensions, perruques). La plupart de ces faux cheveux étant fabriqués par des marques étrangères, ce sont des milliards de devises qui sortent d’Afrique, pour nourrir l’industrie du faux cheveu. Nous en parlons dans notre article « Top 3 des pays africains champions des extensions et produits capillaires »

En Tanzanie, le gouvernement a réagi à sa façon : taxer plus fortement l’importation des faux cheveux

En juin dernier, comme le rapportait BBC Afrique, Philippe Mpango, ministre Tanzanien des Finances, avait annoncé l’arrivée d’une taxe de 25% sur toute perruque ou extension importée. Et pour les producteurs locaux, le gouvernement avait fixé la taxe à 10%.

Rien ne dit si cette mesure gouvernementale a un fond de « militantisme »

Ce qui est indéniable : le gouvernement tanzanien devrait recevoir via ce biais, des rentrées fiscales conséquentes.

Comme dans de nombreux pays africains, la majorité des femmes ne jurent que par les « brésiliennes », dont les montants peuvent frôler les 200 € (près de 150 000 FCFA) voire plus.©Dzaleu.com

Follow and like us
Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga
%d blogueurs aiment cette page :
DZALEU+MAG #01 - Spécial BEAUTÉ & Cuisine