NOUS REJOINDRE
Actualités, NEWS

Afrique du Sud : grogne après l’interdiction de l’alcool

Boisson vin alcool

Afrique du Sud : grogne après l’interdiction de l’alcool par Cyril Ramaphosa

Suite à une recrudescence des cas de coronavirus, l’Afrique du Sud vient de nouveau d’interdire la vente d’alcool au public. Pour l’Etat, les hôpitaux sont surchargés de malades ayant subi des traumatismes dus à l’alcool. Or, les malades du Covid-19 manquent de lieux de prise en charge et le personnel fait défaut. Pour le gouvernement, cette interdiction de vente va diminuer la pression sur le système de santé.

Comme il fallait s’y attendre, public et secteur brassicole ont manifesté leur mécontentement. Pour les entreprises du secteur, cette décision gouvernementale peut avoir de lourdes conséquences sur l’emploi.

La décision d’interdire la vente de l’alcool au public est la deuxième. Elle intervient à peine après la levée de la précédente interdiction. Elle avait duré trois mois. De l’avis des experts, cette première interdiction avait permis de réduire la charge sur les hôpitaux. Mais, cela ne met pas fin au mécontentement.

Le politique aussi s’y est mêlé. Pour l’Alliance démocratique, le gouvernement se sert de cette interdiction comme un cache-sexe. Le principal parti d’opposition sud-africain pense que le gouvernement essaye ainsi de cacher ses insuffisances dans la lutte contre le Covid-19.

Face à la recrudescence des cas de coronavirus, l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 15 août en Afrique du Sud.©Dzaleu.com– K.P.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :
je-m-abonne-a-dzaleu-button