ACTUALITÉS, Notre sélection

Emploi : Le programme THIMO (Travail à haute intensité de main-d’œuvre)

DZALEU.COM - African Lifestyle magazine - Programme Thimo Togo

Emploi : Le programme THIMO (Travail à haute intensité de main-d’œuvre)

Focus sur ce programme qui vise l’insertion et re-insertion de populations vulnérables.

THIMO, qu’est-ce que c’est?

« Il s’agit de l’un des instruments de politique de protection sociale et d’emploi les plus utilisés dans le monde, notamment en raison de sa simplicité. En 2015, 94 pays avaient un programme Thimo en cours, tous légèrement différents en fonction des réalités régionales », écrit Le Monde Afrique dans un article consacré au cas ivoirien.


Thimo Côte d’Ivoire

« En Côte d’Ivoire, il permet aux personnes dites ‘vulnérables’, prioritairement des femmes, des jeunes ou des handicapés, de bénéficier d’un appui de l’État dans la réinsertion professionnelle. Les volontaires sont tirés au sort et réalisent durant six mois des travaux d’intérêt public, souvent dans les communes. En contrepartie, ils bénéficient d’un petit revenu, d’un programme d’épargne volontaire et de formations. L’objectif est de les relancer sur le chemin de l’emploi et, idéalement, de les faire passer du monde informel (92 % des travailleurs ivoiriens) au secteur formel. »

DZALEU.COM - African Lifestyle magazine - Programme Thimo Côte d'Ivoire
DZALEU.COM – African Lifestyle magazine
Programme Thimo Côte d’Ivoire

Le cas du Togo

Au Togo, le programme Thimo rentre dans le Projet d’Opportunités d’Emploi pour les Jeunes Vulnérables (EJV). Lancé en mai dernier, il durera deux ans et cible au total 14.000 jeunes entre 18-35 ans, en situation de pauvreté.

« [Thimo] a été conçu comme une intervention qui offre un appui à court terme aux jeunes, en particulier aux femmes vivant dans les communautés les plus démunies, tout en améliorant les possibilités de gains économiques durables. Sa stratégie d’intervention repose sur l’approche de développement conduite par les communautés elles-mêmes, écrivait le site Manationtogo.com, citant Victoire Tomégah Dogbé, ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse.
Sources : Le Monde Afrique / Manationtogo.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :