Notre sélection

Nigeria : L’Etat de Kaduna compte recenser toutes les écoles coraniques

DZALEU.com : African Lifestyle Magazine – Nigéria : La police libère des centaines d'enfants à Kaduna

Enfants libérés au Nigeria : L’Etat de Kaduna compte recenser toutes les écoles coraniques

Suite à l’onde de choc suscité par la libération de plus de 400 enfants vivant dans des conditions inhumaines dans une présumée école coranique jeudi dernier au Nord du Nigeria, l’Etat de Kaduna entend recenser toutes les écoles existantes dans le secteur. L’objectif poursuivi est d’avoir un meilleur contrôle sur elles, et notamment les mineurs qui y sont.

Jeudi 26 septembre, la police de Kaduna a fait une descente sur le terrain, découvrant un spectacle digne de scènes d’esclavage

DZALEU.com : African Lifestyle Magazine – Nigéria : La police libère des centaines d'enfants à Kaduna
DZALEU.com : African Lifestyle Magazine
Nigéria : La police libère des centaines d’enfants à Kaduna

Côté témoignages, ils racontent l’horreur qu’on vécu les pensionnaires du « Centre Ahmad bin Hambal pour les enseignements islamiques. » Mangeant à peine, régulièrement battus jusqu’au sang, violés, harcelés, selon les mots de nombreux enfants.

L’école, non déclarée, se comportait en réalité comme une institution correctionnelle, sans pour autant en avoir l’habilitation. De même, même une institution correctionnelle est tenue de respecter la dignité humaine à plus forte raison, des mineurs.

Des témoignages d’une indicible horreur

« Quand Jibril a tenté de s’échapper alors qu’il était un garçon d’une institution nigériane qui se présentait comme un lieu d’enseignement de l’islam, il a été suspendu par les bras jusqu’à ce que ses épaules se brisent.

Un autre adolescent, l’un des quelque 400 hommes et garçons libérés lors de la descente de police de jeudi, a déclaré que les garçons étaient souvent enchaînés et que ceux qui volaient de la nourriture étaient fouettés jusqu’à ce qu’ils saignent.

«Ils ont utilisé des courroies de moteur de voiture et des câbles électriques pour nous battre», a déclaré Suleiman, 15 ans, fixant le sol. «Les professeurs nous harcelaient sexuellement… Ils ont essayé de desserrer mon pantalon une fois, mais je les ai combattus et j’ai été battu », peut-on lire sur le site nigérian pmnewsnigeria.com.

L’Etat de Kaduna veut plus de contrôle

DZALEU.com : African Lifestyle Magazine – Nigéria : La police libère des centaines d'enfants à Kaduna
DZALEU.com : African Lifestyle Magazine
Nigéria : La police libère des centaines d’enfants à Kaduna

Hafsat Baba, commissaire en charge des sujets de développement social et des droits de l’homme dans l’État de Kaduna, promet que toutes les écoles coraniques non conformes aux normes d’accueil et d’hébergement seront fermées.

« Nous devons cartographier toutes les écoles. Et nous devons nous assurer que si elles enfreignent les ordres du gouvernement, elles devront être complètement fermées. Si nous trouvons un établissement qui torture des enfants ou héberge ce genre de situations horribles que nous venons de voir, ils vont être poursuivis », a-t-elle déclaré à la BBC.
Si cela avait pu avoir lieu dans une grande ville comme Kaduna, elle n’osait imaginer ce qui se passait dans les zones rurales.

Une fermeté approuvée par  Muhammadu Buhari

Pour le président du Nigeria lui-même issu du Nord, certaines écoles coraniques non conformes et connues pour maltraiter les enfants, sont pourtant soutenus par des dignitaires locaux. Aussi a-t-il appelé les leaders religieux et les autorités traditionnelles à collaborer avec les agences fédérales afin de préserver la dignité des enfants.©Dzaleu.com
Sources : Pmnewsnigeria.com / Reuters / BBC

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :