Notre sélection

Afrique du Sud : Les premiers Nigérians sont rentrés chez eux

DZALEU.COM : African news - Nigerians repatriation by Air Peace

Afrique du Sud : Les premiers Nigérians sont rentrés chez eux

Le premier contingent de Nigérians rapatriés est arrivé à Lagos, entre soulagement et tristesse après les violences xénophobes qui ont secoué l’Afrique du Sud.

L’image est forte, celle du personnel de Air Peace (compagnie ayant assuré le transport des rapatriés), affichant des pancartes contre la xénophobie.

Quant aux rapatriés, partis de l’aéroport Oliver Tambo de Johannesburg, ils sont environ 200 personnes à avoir été rapatrié sur les 600 recensés pour quitter le Nigeria.

Un rapatriement pris en charge par un privé, l’homme d’affaires Allen Onyama

Selon une annonce du ministre Nigérian des Affaires étrangères semaine dernière, Allen Onyama, propriétaire de la compagnie Air Peace, avait proposé de ramener chez eux ses compatriotes volontaires, et ce, dès mercredi 11 septembre. Des 317 prévus au départ selon le ministre, seuls 188 ont pu embarquer, les autres ayant été refoulés suite à des problèmes administratifs. leur rapatriement devrait avoir lieu ultériuerement, selon le représentant des Nigerians de la diaspora installés en Afrique du Sud.

Refroidissement des rapports entre les deux géants de l’Afrique

Pour rappel, l’Afrique du Sud a été le théâtre depuis le week-end dernier, d’une flambée de violence dirigée contre les ressortissants subsahariens vivants dans le pays, qui abrite notamment une forte communauté nigériane, près de 100.000 personnes.

Ces troubles, qui ont choqués l’opinion africaine au regard de l’histoire que la plupart des pays ont entretenu avec la population sud-africaine lors des heures sombres de l’apartheid, ont abouti à un refroidsissement des relations entre le Nigeria et l’Afrique du Sud.

Le Nigeria a rappelé son ambassadeur en Afrique du Sud, tandis que Pretoria fermait temporairement ses représentations diplomatiques au pays de Buhari. Les deux pays, qui se disputent le leadership sur le continent, ne ménagent pas toutefois leurs efforts pour arriver à un paisement.

Le bilan provisoire à ce jour fait état d’une douzaine de personnes tuées suite à ces violences xénophobes. Une rencontre au sommet est prévue entre Buhari (président du Nigeria) et son homologue sud-africain.

Quant aux rapatriés, le gouvernement nigérian s’est engagé à leur fournir une aide financière. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :