ACTUALITÉS, Notre sélection

Vaccins contre Covid-19 : Proposition de création d’un Fonds d’indemnisation des victimes

Union européenne logo europe UE

Vaccins contre Covid-19 : Proposition de création d’un Fonds d’indemnisation des victimes par le Parlement européen

Alors que l’Europe durcit chaque jour les mesures anti-Covid pour inciter à la vaccination voire rend celle-ci obligatoire, plusieurs députés européens se sont exprimés ces derniers jours. De Christine Anderson (Allemagne) à Cristian Terhes (Roumanie) ou Ivan Sincic (Croatie), les députés européens émettent ouvertement leur opposition à la vaccination.

Sur le plan juridique, le parlement européen a aussi commis en septembre une proposition de loi d’un fonds d’indemnisation des victimes. Ce qui est un aveu indirect de la dangerosité de ces injections.

Ci-après la proposition de loi du parlement européen dans son intégralité.©Dzaleu.com – O.B.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Proposition de résolution du Parlement européen sur la création d’un Fonds européen d’indemnisation des victimes des ‘vaccins contre la COVID-19′ »

Le Parlement européen,

– vu l’article 143 de son règlement intérieur,

A. considérant que l’Agence européenne du médicament répertorie déjà environ un million de cas d’effets indésirables suite à l’injection de vaccins contre la COVID-19:

  • 435 779 pour le vaccin Pfizer BioNTech,
  • 373 285 pour le vaccin AstraZeneca,
  • 117 243 pour le vaccin Moderna,
  • 27 694 pour le vaccin Janssen[1];

B. considérant que ces effets indésirables sont parfois sévères; considérant qu’ainsi, environ 75 000 personnes auraient souffert d’effets neurologiques sérieux après le vaccin Pfizer;

C. considérant que l’Agence européenne des médicaments affirme que les vaccins contre la COVID-19 ont eu, dans l’Union européenne, une issue fatale pour environ 5 000 personnes:

  • 4 198 pour celui de Pfizer[2],
  • 1 053 pour celui d’AstraZeneca,
  • 392 pour le vaccin Moderna,
  • 138 pour le vaccin Janssen;

D. considérant que la Commission européenne a négocié les contrats d’achat et qu’elle n’a pas souhaité que les laboratoires pharmaceutiques engagent leur responsabilité; considérant que les députés européens n’ont pas eu accès aux contrats pendant les négociations;

  1. demande à la Commission de créer un fonds d’indemnisation pour les victimes des vaccins contre la COVID-19;
  2. charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission et aux États membres. » Source
je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

Les députés européens se prononcent contre la vaccination obligatoire : exemple avec Ivan Sincic (Croatie)
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :