ACTUALITÉS, Notre sélection

Cameroun : Maurice Kamto appelle à marcher pour renverser Biya ce mardi

cameroun map carte

Cameroun : Maurice Kamto appelle à marcher pour renverser Biya ce mardi

L’opposant malheureux à la présidentielle de 2018, s’était proclamé élu, et avait en plein contentieux au Conseil constitutionnel, introduit un débat tribaliste en y invitant l’ethnie du président camerounais. Après un passage à la case prison et plusieurs échecs, Maurice Kamto revient sur le devant de la scène.

Vendredi 18 septembre, l’ancien ministre de Paul Biya a appelé les Camerounais à sortir très nombreux ce jour. Pour lui, seule une manifestation publique pourra entraîner une réforme du code électorale, et la fin de la guerre en zone anglophone.

Pour Maurice Kamto, ces deux revendications sont des nécessités, et l’opposition qu’il symbolise, en organisera encore d’autres pour exiger le départ de Biya.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

Si Maurice Kamto parle de « marches pacifiques », le gouvernement ne l’entend pas de cette oreille. Ainsi, les autorités camerounaises ont pris une série de mesures, pour sauvegarder l’ordre public. A Yaoundé par exemple, plusieurs axes de circulation sont interdits ce jour aux mototaxis.

Maurice Kamto, qui a pourtant participé à la présidentielle 2018 avec le même code électoral, exige aujourd’hui sa modification. Février 2020, il avait boycotté les législatives et municipales camerounaises. Le mois dernier, il a fait comprendre que son parti ne sera pas aux régionales.

Ces dernières sont prévues le 6 décembre 2020. la date du 22 septembre pour des « marches pacifiques » qualifiées par les autorités d’appel à l’insurrection, n’est pas un hasard. C’est en effet ce jour qu’à lieu la date limite de dépôt des candidatures pour les régionales. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :