ACTUALITÉS, Notre sélection

Mali : les 31 députés contestés refusent de démissionner

Carte du Mali, Afrique de l'ouest, sahel, Cedeao

Mali : les 31 députés contestés refusent de démissionner  

C’était l’une des recommandations des chefs d’État de l’Afrique de l’Ouest, venus au chevet du Mali.   Les partis des différents députés se sont réunis. Conclusion, la décision de la Cedeao viole la constitution malienne. Pour eux, les députés sont élus pour cinq ans, tout comme le président.  

« Si nous devons démissionner, Ibrahim Boubakar Kéïta doit aussi démissionner », pour Goua-gnon Coulibaly, cité par BBC. Vice-président de l’Union pour la République et la démocratie, quatre députés de son parti sont concernés.  

Lundi 27 juillet, les chefs d’État de la Cedeao étaient réunis en visioconférence pour parler de la crise malienne. Parmi leurs recommandations, la mise sur pied d’un gouvernement d’union nationale, la démission des 31 députés contestés.

Parmi eux, Moussa Timbiné, président du Parlement. Cette décision entérine la tenue d’élections partielles. Pour la Cour constitutionnelle, démise de fait le 11 juillet, la Cedeao recommande sa reconstitution.  

La Cedeao menace de sanctions ceux qui s’opposeraient à son plan de sortie de crise. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :