ACTUALITÉS, Notre sélection

Grand Barrage sur le Nil : le remplissage du réservoir continue

ethiopie map carte

Grand Barrage sur le Nil : le remplissage du réservoir continue  

Le Grand Barrage de la renaissance (GERD) tient ses objectifs. Le niveau de remplissage prévu la première année est atteint. L’annonce a été faite mardi 21 juillet par les services du Premier ministre éthiopien. Selon les services d’Abiy Ahmed, cette première étape était importante afin que le GERD puisse commencer à produire de l’énergie.  

Le GERD est considéré comme une fierté nationale. C’est aussi un projet facteur d’unification dans un pays en proie à des troubles ethniques. En effet, l’ethnie majoritaire (Oromo), se dit marginalisée et le meurtre de Hachalu Hundessa n’a rien arrangé. Mais, le barrage sur le Nil semble au-delà des clivages et dissensions internes. Son objectif : booster le développement et électrification de l’Éthiopie.    

L’Éthiopie a commencé à remplir le réservoir de son barrage géant sur le Nil. Et ce alors qu’aucun accord n’a été conclu avec l’Égypte et le Soudan.   Pour l’Éthiopie, il fallait le faire au début de la saison des pluies, qui commence en juillet. Accord ou pas avec ses voisins, Addis-Abeba avait prévu de commencer le remplissage, sans toutefois fermer la porte aux négociations.    

Une nouvelle réunion à distance entre les trois pays a eu lieu sous l’égide de l’Union africaine. Mais, aucun accord n’en n’est sorti. Les différentes parties continuent toutefois les négociations. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :