ACTUALITÉS, Notre sélection

Report de la CAN à 2022 : « sentiment de soulagement » pour le ministre des Sports du Cameroun

Football Afrique - Soccer Africa

Report de la CAN à 2022 : « sentiment de soulagement » pour le ministre des Sports du Cameroun

Réuni en visioconférence mardi 30 juin, La CAF a annoncé, entre autres, le nouveau calendrier des compétitions continentales. En effet, la FIFA (Fédération internationale de football association) a fait connaître son nouveau calendrier le 25 juin dernier. Le but était de se réadapter aux nouvelles échéances telles que Tokyo 2021. De facto, ce réaménagement s’est répercuté sur les différentes confédérations membres, dont la CAF. Exemple, déjà reporté en 2021, la CAN aura finalement lieu en 2022. Ce sera dix mois avant la Coupe du monde de novembre-décembre 2022 au Qatar.

« Soulagement » et satisfaction pour le ministre des Sports camerounais après le report de la CAN à 2022

Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports du Cameroun, est aussi le président du COCAN, le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 20-21. Interrogé par le quotidien national Cameroon Tribune, il a exprimé son « soulagement » et satisfaction :

« Il y avait comme un brouillard qui obstruait la programmation des compétitions de la CAF. Avec les décisions prises, les perspectives sont plus claires. Nous savons que le CHAN aura lieu dans six mois, la CAN en janvier 2022 et éventuellement la Ligue des champions en fonction de l’évolution de la pandémie, qui se jouera dans la magnifique enceinte du stade de Japoma. »

Pour Narcisse Mouelle, au vu de la complexité du calendrier sportif normal, « La CAF était confrontée à un souci de calendrier avec l’organisation des éliminatoires de la CAN 2021 et le manque de disponibilité de fenêtres pour les faire jouer. »

Jugeant la reprogrammation comme « normale », le ministre des Sports du Cameroun affirme que le Cameroun mettra ce délai supplémentaire à profit

« Nous avions le curseur placé à un bon niveau en mars, à trois semaines du début du CHAN. Avec l’ensemble du COCAN, sous la coordination du premier ministre, chef du gouvernement et président du Comip-Can, et sur les hautes instructions du chef de l’Etat, le Cameroun s’apprêtait à accueillir avec enthousiasme l’Afrique. Nous étions clairement prêts. S’agissant de la CAN, nous pouvons dire que sur la quasi totalité des sites, les travaux nécessaires sont en bonne voie. A Olembe par exemple, le rythme s’est accéléré et inspire la confiance dans l’optique de le livrer en octobre prochain, du moins en ce qui concerne l’infrastructure sportive. Ce qui est clair, c’est que nous nous remettons résolument au travail pour faire mieux encore que ce qui aurait pu être fait en 2021. » Des propos qui marquent la confiance du président du COCAN.

Dans les deux années à venir, le Cameroun accueillera trois grandes compétitions continentales. Il s’agit du CHAN en juillet 2021, la Can et probablement la Ligue africaine des champions.©dzaleu.com – O.B.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :