ACTUALITÉS, Notre sélection

Niger et terrorisme : bientôt interception des communications téléphoniques

Carte et drapeau du Niger

Niger : bientôt interception des communications téléphoniques pour lutter contre le terrorisme. A Niamey, les députés ont voté une loi dans ce sens

Vendredi 22 mai, les députés nigériens ont adopté une loi autorisant l’interception des communications téléphoniques pour lutter contre le terrorisme et ce malgré le vote contre des députés de l’opposition.

Selon la loi, ces interceptions des communications téléphoniques ne sont pas liberticides, mais dictées par la nécessité de protéger le Niger. En effet, cette loi cible la collecte d’informations dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale. « Les preuves recueillies peuvent être utilisées dans le cadre des enquêtes et poursuites pénales diligentées par les autorités judiciaires », rassure le gouvernement nigérien.

Avec moins de 30% de taux d’alphabétisation, le Niger fait parti du sahel. Producteur d’uranium essentiellement exploité par le français Areva, le pays fait face à une violence terroriste transnationale. Mais pour les députés de l’opposition, la nouvelle loi risque de porter atteinte aux libertés des Nigériens, d’où leur opposition à celles-ci. ©Dzaleu.comKipre P.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :