ACTUALITÉS, Notre sélection

Paul Biya reçoit en audience à Etoudi, la Toile camerounaise en ébullition

Paul Biya et Christophe Guilhou ambassadeur de France à yaoundé le 16-4-20 au Palais d'Etoudi

Paul Biya reçoit en audience à Etoudi, la Toile camerounaise en ébullition

Il suffit parfois d’une photo pour susciter l’émoi. C’est ce qui est arrivé au Cameroun hier jeudi 16 avril 2020. Paul Biya s’affiche en photo et la Toile camerounaise oscille entre folle joie d’un côté, et lamentations de l’autre.

« Je viens de recevoir au Palais de l’Unité, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou. Au menu de notre échange de cet après-midi: la gestion de la pandémie COVID-19 au Cameroun, en France et dans le monde », avait posté le président camerounais sur ses pages officielles. Un message accompagné d’une photo qui a fait couler beaucoup d’encre. Visiblement bien portant et sur son 31 comme à son habitude du haut de ses 86 ans, le président camerounais vient ainsi mettre fin aux folles rumeurs sur sa mort présumée.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

Pourquoi d’un côté de la joie, de l’autre des lamentations?

Pour comprendre, il faut remonter en arrière. Absent de la scène publique depuis plusieurs semaines, le président camerounais a été malgré lui, la source de rumeurs les plus folles. En tête, celle alimentée par certains sympathisants du MCR (parti de Maurice Kamto, candidat malheureux à la présidentielle de 2018). Portés par des extrémistes de la diaspora camerounaise, la rumeur annonçait Paul Biya mort.

Mercredi 15 avril, Maurice Kamto se fend d’un laconique message sur sa page sociale, annonçant avoir saisi l’Assemblée nationale pour constater la vacance du pouvoir au Cameroun. Mais problème, un citoyen ordinaire ne peut saisir directement le président de l’Assemblée nationale. Il ne peut le faire que par le biais de ses élus, les seuls légalement autorisées à engager une telle saisine. Or, le MRC, qui ne disposait avant 2020 que d’un unique député à l’AN, a engagé une virulente campagne de boycott des législatives de février 2020 au Cameroun. Au final, le parti de Maurice Kamto se retrouve aujourd’hui sans aucun député et à moins de passer par un député tiers, son président n’a aucune légitimité pour saisir directement l’AN.

Avec l’audience accordé au représentant de Paris à Yaoundé, Paul Biya de son côté, vient de mettre fin à la folle rumeur

Si immédiatement les partisans de la mort du président camerounais ont entamé une campagne pour remettre en doute l’audience, la Cameroon Radio Television a fait passer l’extrait filmé de la rencontre. Une audience par ailleurs reprise sur la page officielle de l’ambassade de France à Yaoundé.

Alors que le Cameroun annonce 922 cas de Covid-19 (dont 165 guéris) et que le port du masque en public est obligatoire depuis le 13 avril, le président camerounais continue toujours autant de susciter les passions de part et d’autre. Imperturbable, le locataire d’Etoudi vient une fois de plus de monter aux camerounais qu’il est maître de son temps. ©Dzaleu.com

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :