Notre sélection

Afrique du Sud : Julius Malema reste à la tête des EFF

Julius Malema, Afrique du Sud
Afrique du Sud : Julius Malema reste à la tête des EFF (Economic Freedom Frighters), « Combattants pour la liberté économique » en français

Week-end du 14 au 15 décembre à Johannesburg, l’EFF tenait son deuxième congrès au cours duquel son jeune président de 38 ans a été reconduit.

Né en 1981 dans un township, Julius Malema est entré très jeune en politique en rejoignant l’ANC. Protégé de Jacob Zuma, leurs rapports finiront par se détériorer. En 2012, Julius Malema dont le discours anticapitaliste ne plaît pas à tous, finira par être exclu de l’ANC.

Un an plus tard, il fonde son propre parti, ouvertement en faveur de la redistribution des terres aux Noirs. Ce point, qui n’a jamais été mis en oeuvre sous Mandela et ses successeurs, continue jusqu’à aujourd’hui de diviser l’opinion sud-africaine. malgré la montée d’une classe moyenne noire, de millions de Sud-africains, jeunes notamment, n’ont pas vu le mirage promis par la fin de l’apartheid.

Mai 2019, l’EFF a fait une nette poussée lors des élections organisées dans le pays, passant de 25 à 44 députés. Élevé par une mère célibataire domestique, Julius Malema dit défendre les plus défavorisés. Il n’a pas manqué de le rappeler à Johannesburg, affirmant dans son discours que la majorité noire disposait certes de la liberté politique aujourd’hui, mais pas économique. Pour lui, la terre doit être rendu à ceux à qui elle appartient, à savoir les Sud-africains noirs. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :