ACTUALITÉS, Grand angle

Coupe d’Afrique des Nations : « Les Ennemis de la CAN poussés dans leurs derniers retranchements »

Coupe d’Afrique des Nations : « Les Ennemis de la CAN poussés dans leurs derniers retranchements »

Analyse intéressante de la compétition la plus attendue sur le continent africain dès demain 9 janvier, où l’exemple parfait du sport pris comme arme géostratégique pour soumettre les pays considérés comme « récalcitrants »

« A quelques heures du coup d’envoi de la Can la plus médiatisée de l’histoire du football africain, les voix se lèvent pour combattre la tenue de cette compétition en terre camerounaise. Qui sont-ils et quelles sont leur motivation ? Et comment l’Unité d’un peuple soumet le monde impérialiste  à sa volonté ?©Dzaleu.com

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

CAMEROUN/SPORT : Les Ennemis de la CAN poussés dans leurs derniers retranchements !

A quelques heures du coup d’envoi de la Can la plus médiatisée de l’histoire du football africain, les voix se lèvent pour combattre la tenue de cette compétition en terre camerounaise. Qui sont-ils et quelles sont leur motivation ? Et comment l’Unité d’un peuple soumet le monde impérialiste  à sa volonté ?

La pression monte

Le Cameroun vit ses derniers moments de préparation pour le coup d’envoi de la compétition la plus  médiatisée de l’histoire du football africain : La Can 2022.Voici un pays qui a vu de toutes les couleurs pour organiser une CAN, compétition qui jusqu’ici était tout à fait classique jusqu’à la 31ème  édition remportée par les Lions Indomptables du Cameroun. Alors que le pays des Lions Indomptables s’apprêtait à organiser à son tour la 32ème édition en 2019 voici qu’en 2017, le nouvel exécutif décide de modifier littéralement le cahier de charges attribué au Cameroun en 2014. Chose tout à fait extraordinaire pour un pays qui est à moins de 02 an du jour J. Sentant une machination contre le Cameroun, Paul Biya a choisi de relever le défi.  Mais en 2018 on saura que la modification du cahier de charges était un plan savamment préparé pour saboter la réélection de l’actuel président Camerounais à la tête de l’Etat. Les raisons sont simples : la non reconduction des accords secret et la diversification des partenariats surtout la forte présence de la chine, de la Russie ou encore de la Turquie au Cameroun.

Motif de la cabale

Paul Biya en sphinx va contraindre l’ancien président de la CAF à renoncer à cette vulgaire machination occidentale. Ahmad Ahmad a choisi de reculer la Can Camerounaise pour lui permettre de remplir ce cahier de charges improvisé. Seulement, les instigateurs de ce stupide plan vont sortir de leur réserve et faire payer au Malgache son refus. Les USA vont interdire au président de la CAF de mettre pied au pays de l’Oncle SAM. L’Elysée de son côté va même décider de l’interpeller pour des raisons qui relèvent de la pure sorcellerie.

Au final, le Malgache fut poussé à la porte. Les occidentaux vont véritablement faire pression sur la CAF à l’idée de retirer la CAN au Cameroun et financer une insurrection populaire au prétexte que les camerounais fanatiques du football n’auraient pas digéré le retrait.  Le terrain étant autre chose, le Cameroun a brisé toutes ces velléités. Ce qui ne donne plus le choix aux  ennemis du Cameroun. Ils sont obligés de se dévoiler.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

Qui sont-ils ?

Il est clair que c’est l’occident qui en veut au Cameroun. Tout d’abord, le Cameroun a très peu sollicité les entreprises occidentales pour la réalisation des gros œuvres. Celles qu’il a sollicité à l’exemple de de PICCINI ont tout simplement pris plus d’argent que convenu mais avec des réalisations piètres. Malgré les actes de sabotage entrepris durant les années de préparation, le Cameroun est parvenu à bon port.

Il devient donc urgent de recourir aux méthodes fortes. Ils ont lancé un lynchage et une campagne de dénigrement contre le Cameroun et ses institutions. France 24, RFI et d’autres médias à la solde impérialiste s’en sont donnés à cœur joie. Sans aucune enquête, sondage ou autre, ils distillent le mensonge et la calomnie : le Cameroun est au bord de l’implosion sociale, le Cameroun a un variant Covid très mortel, le Cameroun est en proie à du terrorisme. Des sornettes ridicules qui démontrent à souhait le désespoir d’un bloc du monde visiblement dépassé par un pays qui est déterminé à être maitre de son destin.

Rejoignez-nous sur Telegram
Reinfo et société : @dzaleumedia 
Vidéos archives : @dzaleuvideos
Langue Beti : @dzaleu_ekang

Ces complices du Cameroun et d’Afrique, ces traitres, ces petits nègres de services !

N’ayant plus aucun moyen, l’occident instrumentalise deux groupes : la BAS cette  vulgaire  association de malfaiteurs qui est protégé par plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et qui s’attaquent aux ambassades du Cameroun seulement en Europe de l’Ouest sans que la police de l’Allemagne, de la France, de la Belgique ou encore du Royaume Uni interviennent.

Pourtant à Moscou, Ankara, à Pékin ces criminels ne sauraient s’en prendre à ces représentations sans répondre de leur acte. C’est à croire que la démocratie en occident est assimilable à de l’anarchie. [jeudi 6 janvier], plusieurs ambassades du Cameroun ont encore été attaqués  par ces vandales instrumentalisés par les pays d’accueil.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

Plus grave, les ambaboys  ce groupe terroriste soutenu par plusieurs pays occidentaux a décidé de recruter un terroriste égyptien pour introduire les explosifs sur le sol camerounais en vue de perturber la CAN. Selon les renseignements militaires, le nommé Mohammed Ahmed Karem, vulgaire mercenaire égyptien aurait été recruté par les terroristes ambaboys pour acheminer des explosifs de classe militaires vers le Cameroun.

Une cinquantaine de Peuls nigériens auraient également auraient été mis à contribution comme Kamikaze. Il est important de rappeler que ces deux groupe criminels sont très proches du MRC de Maurice Kamto le Françafricain. 

Tout ceci dans le but de perturber une compétition de football. La honte et le déclin d’une vieille civilisation qui ne peut s’exprimer autrement que par le vice, et la violence. Les Camerounais et toute l’Afrique des temps modernes  ont pris toutes les mesures pour que cette CAN symbolise leur affirmation et leur fierté. Rien ni personne ne pourra l’empêcher. Pour sa part , le Cameroun compte rester maitre de son destin.
Par Bertin Metsengue
Source

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :